Dans larchipel dHawaï Oahu seffrite de lintérieur

first_imgDans l’archipel d’Hawaï, Oahu s’effrite de l’intérieurL’île d’Oahu s’effrite à un rythme que l’érosion par les intempéries ne suffit pas à expliquer. L’étude de ses eaux souterraines a montré que celles-ci avaient un pouvoir dissolvant quatre fois plus important que ses eaux de surface. Du fait de l’action combinée d’un point chaud et de la plaque Pacifique, l’île va gagner de l’altitude pendant encore 1,5 millions d’années, avant de se transformer lentement en un atoll plat.Oahu a beau ne pas être en sucre, elle se dissout lentement. L’île la plus peuplée de l’archipel d’Hawaï, pourtant pourvue des volcans Wai’anae et Ko’olau, finira par n’être qu’un atoll plat selon une équipe de chercheurs de la Brigham Young University à Provo, Utah, États-Unis. On imagine de prime abord que ce serait dû à l’érosion provoquée par les intempéries, mais celle-ci ne suffit pas à expliquer à elle seule le phénomène, car c’est bien de l’intérieur que les montagnes se dissolvent. L’étude a été publiée dans la revue Geochimica et Cosmochimica Acta.À lire aussiMaladie de Charcot : symptômes, causes, traitement, où en est on ?”Nous essayons de comprendre à quelle allure l’île disparait ainsi que l’influence du climat sur cette vitesse, explique Steve Nelson, géologue à la Brigham Young University. Davantage de matière se dissout sur ces îles que ce que l’érosion parvient à transporter.” L’équipe a passé deux mois à récupérer des eaux de surface et des eaux souterraines afin de mesurer leur effet dans leur laboratoire de l’université de Provo. Un point chaud qui compense l’altitude”Toutes les îles hawaïennes sont faites d’un seul et même type de roche, ajoute Steve Nelson. Le taux d’érosion reste variable car la quantité de pluie est elle-même variable. C’est un peu comme un grand laboratoire naturel.” D’après leurs résultats combinés à l’étude des saprolites, des roches qui résultent de l’altération de la roche mère, les eaux souterraines ont un pouvoir dissolvant quatre fois plus élevé que pour les eaux de surface.Ironiquement, alors que certaines iles du Pacifique et de l’océan Indien risquent de disparaitre à cause de la montée des eaux, Oahu prend de l’altitude tout en voyant ses montagnes s’effriter. Il faut dire qu’elle est située sur un point chaud qui créé une forte activité volcanique. Le point chaud reste fixe tandis que la plaque Pacifique, qui se trouve au-dessus, continue de se déplacer. L’île migre ainsi vers le nord-ouest et s’élève peu à peu. Selon les chercheurs, cela va durer 1,5 million d’années avant qu’elle ne commence à s’effondrer de l’intérieur.Le 22 décembre 2012 à 16:15 • Maxime Lambertlast_img read more